• Mes Chroniques

    Mes Chroniques  Mes Chroniques  Mes Chroniques  Mes Chroniques

      Mes Chroniques  Mes Chroniques  Mes Chroniques  Mes Chroniques

     


    Sommaire Jeunesse et young adulte :
     

     

    Sommaire Adulte : 

     

      


  •   Titre Original : Chicagoland Vampires, Book 11 : Dark Debt
      Edition : Milady
      Format : Poche
      Nombre de pages : 480 pages 
      Date de Parution : 20 novembre 2015
      Prix : 8,20 euros en papier et 5,99 en ebook sur Amazon
      Thèmes : vampire, mafia, amours, magie, humour...

     

     

    Résumé 

    Les vampires ne vieillissent pas... Mais leurs ennemis non plus.
    Lors d’une soirée mondaine à laquelle participe l’élite des sociétés humaines et vampires, Merit et Ethan parviennent de justesse à empêcher l’assassinat d’un invité. Quand la cible se révèle être un homme d’affaires trempant dans des affaires louches, Merit soupçonne une vendetta humaine. Mais les assassins sont décidément vampires... Les liens entre les Maisons de Chicago s’avèrent plus étroits que Merit ne l’avait imaginé, et chacune de ses actions pourrait bien être la dernière...

     

    ________________________________________________________________________________________________

    Note ★★

    Avis

    Que dire à part que c’est ma saga favorite ? Comment ne pas être fan d’Ethan et de Merit ?

    J’ai juste adoré ce tome. L’écriture de ce roman est très fluide et le suspense est comme toujours au rendez-vous. En effet, il y a une intrigue policière autour de Navarre et de ses difficultés. Donc, c’est pas forcément avec du plaisirs qu’on retrouve Morgan ! Mais comme d’autres personnages, il va évoluer lors de ce tome. Heureusement !

    Merit va devoir apprendre à surmonter ses échecs car il n’y a pas que des victoires malheureusement. Sinon, elle a toujours ses petites manies tel que la nourriture… yes En tout cas, j’adore sa relation avec Ethan même si elle connait quelques difficultés à cause de Balthasar. On apprend que comme Merit et Mallory, Ethan lui a donné un petit surnom même si Dark Sullivan a peur de lui avouer… En tout cas, Ethan est juste un ange car on voie vraiment qu’il est prêt à tout pour Merit : servir le petit déjeuner, faire couler le bain, la porter ou encore combattre pour la venger et pour sauver son honneur. Sinon, voici un petit extrait d’une conversation entre Ethan et Merit qui vous fera rire, je suis sûre :

    « Il me fallut une minute pour répondre.
    -De tout ce qu'on a vu ce soir, c'est ça qui te choque? Qu'il ait épousé une jeunette? Ai-je besoin de te rappeler que tu as presque quatre cents ans de plus que moi?
    -C'est différent.
    -Différent en quoi?
    -Physiquement, on ne me donne pas plus de trente ans.
    Sa logique me sidérait.
    -Ça doit être ton pénis qui parle.
    -Pardon? s'offusqua Ethan tandis que Brody ricanait sur le siège de devant.
    -L'un de tes cerveaux est bien plus intelligent que l'autre. Cela dit, elle est très belle, je te l'accorde.
    -Ça n'a rien à voir, soupira Ethan.
    -Pour ton cerveau d'en haut, non, concédai-je. Mais encore une fois...
    -Inutile de te répéter, m'interrompit Ethan en levant la main.
    -Quand j'aurai quatre cents ans, est-ce que je pourrais sortir avec un jeune de vingt-cinq?
    Ethan étrécit les yeux.
    -Si tu sors avec un autre homme que moi à n'importe quel stade de ton existence que j'espère longue et prospère, nous aurons tous les deux des ennuis.
    -Là, c'est le pénis qui parle, intervint Brody à point nommé.
    J'étais tout à fait d'accord avec lui. »

    On remarque aussi dans ce tome que Catcher et Mallory ont parcouru beaucoup de chemin. Franchement, ils m’ont beaucoup attendrit dans ce tome. Il y a aussi d'autres personnages qui m'on surpris mais je vais pas gâcher votre lecture en vous spoilant ^^

    Pour en conclure, ce tome comme les précédents est juste génial même si je l’ai particulièrement un peu plus aimé car on se rend vraiment compte de l’évolution des personnages depuis les premiers tomes. J’ai aussi beaucoup aimé les petites touches d’humour entre Ethan et Merit ou encore avec Jeff et Luc. wink2


    1 commentaire

  •   Edition : PKJ.
      Format : Grand Format 
      Nombre de pages : 316 pages 
      Date de Parution : 4 mai 2016
      Prix : 16,90 euros sur Amazon
      Thèmes : dictature, contre-utopie, survie, amitié...

     

     

    Résumé 

    Elia est une Passeuse d'Âmes, un être sans émotions. Elle doit exécuter ceux qui sont devenus des poids pour la société : vieux, malades, opposants...
    Mais un jour elle ne parvient plus à obéir aux ordres et s'enfuit dans la région la plus déshéritée du pays, là où les Passeurs d'Âmes sont considérés comme les pires ennemis. Au plus profond d'immenses mines à ciel ouvert, Elia découvrira, telle une pépite, une destinée qui la dépasse. 

     

    ________________________________________________________________________________________________

    Note ★★

    Avis

    J’ai eu ce livre lors de Livre Paris 2016 pendant la journée professionnelle et je dois avouer que quand j’ai lu le résumé je ne m’étais pas du tout imaginé l’histoire de cette façons. En effet, de par le résumé mais aussi la couverture, je pensais que c'était de la fantasy mais pas du tout. De plus, l'histoire est encore meilleure que je le croyais. D'ailleurs, ce premier tome à presque été un coup de cœur…. <3

    Je dois avouer qu’au début le fait qu’on n’est pas de repère temporel pour le premier chapitre m’a un peu dérangé. Même si j’avais des hypothèses en tête sur quand se passait cette scène, je restais un peu dans le doute. Et comme j’adore me prendre la tête pour rien, je n’ai pas arrêté d’y pensé pendant les 50-100 première pages… Ensuite, j’étais complètement sur de savoir à quand correspondait ce premiers chapitre car c'était plutôt évident. En tout cas, une fois plongé dans l’histoire, impossible de s’arrêter. Ce que j’ai aussi apprécié c’est que l’auteure ne nous encombre pas avec une tonne de détails et de description.

    L’auteure a su faire une histoire captivante avec un genre et des thèmes qui sont très souvent utilisés. En effet, en ce moment, il y a beaucoup de roman sur un monde post-apocalyptique où la société est divisée en caste. Et bien sûr, le roman raconte la chute de ce système qui a beaucoup de défauts. C’est le cas dans Hunger Games, Divergent…  Donc, ce roman est une réussite car même s’il exploite des thèmes qu’on a maintes fois vus, il a su trouver son propre chemin grâce à de nombreuses différences. Par exemple, dans cette société, c’est la communauté qui mène au bonheur tandis que l’individualisme mène à l’égoïsme… Notre lecture est aussi ponctuée d’extrait d’archives.

    Sinon, nous sommes dans le futur où la société est divisé en trois catégories : les Kornésiens, les Askaris et les Nosobas. Les Kornésiens sont la classe la plus pur tandis que les Nosobas sont la classe la plus impur. Les Askaris, entre-deux, sont des marchands. Mais, à par les castes, on retrouve aussi des Passeurs d’Ames qui sont des personnes qui n’ont pas d’émotions et qui vont donc s’occuper d’exécuter les poids lourds de la société ainsi. Il y a aussi des Défenseurs qui sont les soldats et la « police » pour faire simple.

    J’ai bien aimé le fait que l’auteure n’hésite pas à mettre son personnage principal dans des situations horribles. J’ai apprécié la différence abrupte lorsque Elia passe de la vie des Kornésien à celle des Nosobas à la mine car cela va forger son caractère. On ressent aussi l’injustice de la condition des Nosobas de la même façon qu’elle le ressent progressivement. C’est un roman d’initiation, je dirais car on voit qu’Elia va au fur et à mesure des l’événements devenir plus forte et prendre conscience de nombreuses choses. Donc, c’est un personnage que j’ai vraiment apprécié car même si au début, elle fermait les yeux sur la situation, elle les a ensuite ouvert. De plus, elle ne va pas hésiter à aider les personnes même s’ils ne sont pas de sa famille, ce qui est incroyable vu les conditions de vie dans les mines. Je vais m’arrêter là pour éviter de vous spoiler. ;)

    Pour en conclure, ce livre si lit très vite et facilement. L’univers est plutôt original malgré qu’il exploite des thèmes qui sont à la mode, en ce moment. De plus, je me suis beaucoup attaché à Elia qui va grandir au fur et à mesure des épreuves qu’elle va subir.

     


    votre commentaire

  •    Edition : Albin Michel
      Format : Grand Format et poche
      Nombre de pages : 293 pages 
      Date de Parution : 5 janvier 2011
      Prix : à voir sur Amazon (grand format, poche et ebook)
      Thèmes : Amnésie, romance, choix, course-poursuite...

     


     

    Résumé 

    Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

     

    ________________________________________________________________________________________________

    Note ★★☆☆☆

    Avis

    Ce livre avait attiré mon attention grâce à sa couverture que je trouvais magnifique avec tout ce blanc. De plus, je trouvais que le résumé était séduisant car il promettait une histoire d’amour dans un paysage magique… Oui, je trouve que l’hiver avec sa neige est une magnifique saison à condition de ne pas trop pensé à la réalité (la boue sur les trottoirs à la place de la neige, par exemple). Donc, j’attendais beaucoup de ce livre même si je ne m’étais pas du tout renseigné sur les avis des autres lecteurs, blogueurs…

    Finalement, j’ai commencé à le lire plusieurs mois après l’avoir acheté à cause de mon énorme PAL (de livres papiers, bien sur wink2)… et j’ai été déçus en commençant ma lecture. En effet, je ne me suis pas tout attaché aux personnages qui me semblaient être à des années lumières de moi. L’héroïne, Anna m’a paru plutôt insipide car elle ressentait très peu d’émotion... De plus, elle m’a énervé beaucoup au niveau de sa naïveté et de sa fragilité. Elle va pratiquement tout le temps se laisser faire et tomber très facilement dans les bras de Wynter qui m’a paru dès le début très suspect. D’ailleurs, ce personnage m’a aussi agacé car il cherche tout le temps à contrôler Anna. En plus, on ressent pas du tout les émotions qu’il porte envers elle.

    J’ai aussi été déçu par la description car même si la plume de l’auteure est plutôt bonne, cet univers n’est pas assez décrit. En effet, parfois j’été perdus car je n’arrivais pas à me visualiser où été exactement l’héroïne. Tandis qu’à d’autre moment, ce manque de description permettait d’imaginer des endroits superbes et magiques car je n’ai pas été transporté par les descriptions de l’auteur même si son écriture se lit très fluidement

    Ce n’est qu’une fois arrivé dans les dernières pages qu’on réalise le sujet plutôt caché de ce livre qui est juste bien trouvé. A ce moment, on comprend pourquoi l’auteur a créé ses personnages de cette façon. Je n’ai pas continué de lire ce roman pour son suspense car franchement je n’ai pas ressenti le besoin de connaitre la fin mais j’ai quand même apprécié cette fin. Heureusement, que j’ai malgré mon envie d’abandonner ce livre, continué à lire car je serais passé à côté de la raison même de cette histoire qui explique pourquoi cette univers est ainsi.

    Pour en conclure, je ne sais pas trop quoi penser de ce roman. En effet, par bien des aspects, il m’a déçu. Anna est plutôt naïve et Wynter est juste agaçant de part son comportement. Donc, je ne me suis pas attaché aux personnages. Mais le sujet caché de ce roman qu’on découvre à la fin, compense un peu ces points négatifs car en fin de compte ce livre peut s’avérer être une vraie leçon de vie. 


    votre commentaire
  •  

      Edition : Gulf Stream Editeur
      Format : Grand Format
      Nombre de pages : 444 pages 
      Date de Parution : 7 avril 2016
      Prix : 18 euros en format papier  et 11,99  euros en ebook sur Amazon
      Thèmes : télé-réalité, romance, liberté, manipulation, réalité virtuelle...


     

    Résumé 

    Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo.

     

    ________________________________________________________________________________________________

    Note  ♥♥♥♥♥

    Avis : 

    I.R.L a été pour moi un véritable coup de cœur. L’histoire est originale en plus d’avoir une narration originale. En effet, l’histoire est narré à travers des flash-backs du passé, du futur et du présent sur une période d’environ d’un an. Pourtant, malgré ce méli-mélo, on arrive très bien à suivre l’histoire grâce à l’excellente plume de l’auteure même si l’expliquer par moi-même à l’écrit peut s’avérer quelque peu difficile comme vous le remarquerez. Le suspense est toujours préservé car on ne connait pas la vraie fin du roman ainsi qu’un certain nombre de mystères. Avant de vous en dire plus, je vais vous expliquer l’histoire.

    On est dans le futur en 2088 et Chloé est un personnage dans Play Your Life, une émission de télé-réalité, sauf qu’elle ne le sait pas. En effet, elle croit être réel et mener une vie normale comme vous et moi. Mais, en réalité, elle découvre qu’ils sont tous surveillés en plus d'être des programmes informatiques destinés à être manipulés par des joueurs et à être un divertissement pour les autres personnes du monde réel. Donc, on va découvrir tout le parcours de Chloé depuis cette révélation jusqu’au plateau de télévision où elle racontera son histoire pendant un grande partie du roman. Attention ! car après ce discours ce n’est pas encore finie… wink2

    Dans la première partie du roman, on connait déjà la fin de cette partie dès les premières pages. Donc, l’histoire se focalise à travers des flash-backs du futur et du passé sur comment l’héroïne est arrivé à ce moment précis du future. Effectivement, l’histoire alterne entre le discours de Chloé qui raconte son histoire et les flash-backs de ce passé jusqu’à ce moment précis. J’ai beaucoup aimé cette alternation de flash-back et de discours car cela dynamise beaucoup la narration. On est vraiment impatient de connaitre tous les événements qui ont conduis à cette situation et pas seulement la fin du roman.

    Dans la deuxième partie du roman, l’histoire est narrée à trois moments différents de l’histoire mais cela reste simple à comprendre car ce sont trois moments vraiment différents. Bien sur le moment le plus éloigné dans le futur reste toujours le discours de Chloé sur son histoire. Dans la dernière et troisième partie, il n’y a plus de flash-back. On se concentre sur les événements après le discours de Chloé et comment l’histoire va se terminer.

    Vous avez connu les Sims ? Alors vous avez du remarqué que ce livre est un mélange de télé-réalité et de Sims. En effet, les joueurs peuvent comme dans les Sims, créer un personnage et vivre à travers lui en ayant une famille, en allant à l’école… dans Play Your Life. Mais, ceci n’est pas un simple jeu car quand les joueurs ne contrôlent pas leurs personnages, ils continuent à vivre tous seuls et ont une "vraie" conscience. De plus, Play Your Life est aussi une émission de télé-réalité destiné aux personnes qui ne peuvent pas avoir de personnages dans ce jeu vidéo à l’allure très réelle. Par exemple, le public peut voter pour influencer la vie des personnages sur leurs relations amoureuses ou encore sur leurs futures métiers. En plus de parler des émissions de télé-réalités d’une façon peu flatteuse, on découvre que trop de technologie n’est pas forcement bon. Effectivement, dans le monde réel, la technologie est très présente et on peut voir les dégâts qu’elles causent : des personnes sont marginalisés car elles n’ont pas ces technologies qui sont essentiels pour par exemple payer ou avoir un travail… (en faite, c'est un peu plus compliqué dans le roman) Donc, ce roman en plus d’être plaisant à lire est un roman qui dépeint les problèmes dans notre société (dans le présent et le futur).

    Pour en conclure, je vous recommande de lire ce fabuleux livre qui est plus facile à suivre que ma chronique car ce n’est pas facile d’expliquer mon coup de cœur sans trop spoiler, je dois avouer… Comme vous l’aurez compris, les points forts sont sa narration mais aussi son univers. Les personnages peuvent s’avérer attachants car on découvre au fur et à mesure les épreuves que certains ont dû subir surtout pour Chloé. Maintenant, je vous laisse découvrir un extrait de ce roman…

    ________________________________________________________________________________________________

    Suppléments

     

    Extrait (début)

    « Un, deux, un, deux… Ça à l’air de fonctionner.
    Je suis désolée d’interrompre votre émission, mais j’ai des choses importantes à vous dire qui ne peuvent pas attendre.
    Je m’appelle Chloé Blanche. Je sais ce que vous vous dites : vous connaissez déjà tout de moi. Que pourrais-je vous apprendre puisque vous suivez le moindre de mes faits et gestes depuis ma naissance, bien à l’abri derrière vos écrans ?
    Vous vous trompez. On vous manipule, tout comme on m’a manipulée. On coupe des passages entiers de ma vie, on tronque mes paroles pour influencer votre jugement.
    Voilà pourquoi je m’adresse à vous ce soir : je veux vous montrer la vraie Chloé. Celle qui n’a ni fard ni paillettes, ni possibilité de couper au montage les scènes qui vous gênent. Je veux vous montrer ce que j’ai vraiment vécu, pour que vous compreniez que ne nous sommes pas si différents.
    Cette fois, ce n’est pas de la fiction. Personne ne vous cachera la vérité qui dérange, personne n’enclenchera une jolie musique quand vous vous mettrez à pleurer. Aucun écran ne vous protégera de votre propre histoire. »

     

    Teaser 




    Dédicace

    I.R.L de Agnès Marot


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique